Jeudi 04 juin 2020 Audience avec Madame Valérie CABUIL, Rectrice de l’académie de Lille

Mis en avant

La demande du SEP CFDT 59/62 du 06 mai dernier trouve enfin réponse..


Ce jeudi 04 juin, c’est donc lors d’une visioconférence que Madame la rectrice échangera avec les organisations syndicales représentatives de l’enseignement privé sous contrat. Nous espérons que cette rencontre tant attendue soit l’occasion d’ouvrir un dialogue social de qualité auprès de notre interlocutrice, et ce dans l’intérêt des enseignants des établissements privés sous contrat.


Bien entendu, à l’ordre du jour est prévu un point de situation sur la crise sanitaire suite à la reprise des collèges et lycées de notre académie ce mardi. Cette rencontre sera aussi l’occasion pour notre équipe SEP-CFDT 59/62 de l’interroger sur différents sujets (notamment ceux restés sans réponse jusque-là) et de lui faire remonter certains dysfonctionnements notamment au lendemain de la phase 2 du dé-confinement. 
Nous reviendrons vers vous pour un petit compte rendu de cette rencontre virtuelle

2 juin 2020 [CONCOURS INTERNES DANS L’EDUCATION NATIONALE : CHANGEMENT DE CAP]

Mis en avant

Le ministère envisage de revenir sur son projet de maintien des oraux des  concours internes après la rentrée scolaire 2020, pour lesquels les épreuves d’admissibilité avaient déjà eu lieu. L’annonce officielle sera faite dans les prochains jours.

Le Ministère a présenté le mercredi 27 mai aux organisations syndicales les nouvelles dispositions qu’il envisage.

Le Ministère fait le constat qu’il n’est pas en mesure d’organiser les épreuves orales avant le mois d’août. Il propose en conséquence de transformer les résultats de l’admissibilité en résultats d’admission, à la hauteur du nombre de postes prévus au concours.

SI cette hypothèse était retenue, cela nécessiterait la publication d’un nouvel arrêté et une nouvelle délibération des jurys.

Les annonces faites en avril avaient suscité l’incompréhension voire la colère. Le Sgen et la Fep-CFDT avaient aussitôt réagi et fait part de leurs propositions.

La proposition ne correspond pas pleinement au vœu émis par les syndicats unanimes, vœu qui demandait l’admission de tous les admissibles. 

Les non-admis doivent pouvoir conserver leur admissibilité

Ces mesures ne contenteraient par conséquent qu’une partie des admissibles aux concours internes. C’est la raison pour laquelle nous demandons avec nos collègues du Sgen CFDT que les personnels admissibles mais non admis en 2020 conservent leur droit à l’admissibilité pour la session de 2021. De plus, la Fep CFDT demande que ces personnes soient obligatoirement en poste lors de la prochaine rentrée.

Cette hypothèse est soumise à  un arbitrage ministériel dans les prochains jours. 

Le Sgen et la Fep-CFDT vont continuer de peser pour que ces propositions se concrétisent.

[29 mai 2020] Lutter contre tout danger sanitaire, si nécessaire

Mis en avant

Nombre d’établissements vont aujourd’hui ouvrir à nouveau leurs portes. Si le confinement nous a surpris et a pu devenir pesant, le déconfinement partiel nous inquiète car le virus circule toujours et peut-être pour longtemps. Aussi, les conditions dans lesquelles des élèves vont être accueillis, après une nécessaire pré-rentrée, sont capitales, ce que savent bien celles et ceux qui ont continué à accueillir des enfants, ceux de parents soignants, par exemple.

Lire l’article