[RÉMUNÉRATION DES ENSEIGNANTS]

Mis en avant

Chaque année, l’OCDE publie un rapport sur l’état de l’Éducation dans le monde. La presse s’est emparée de ce rapport pour signaler la faiblesse des salaires des enseignants en France. Comparée aux autres pays de l’OCDE, leur rémunération en début de carrière est inférieure en moyenne de 10 %. Après dix ou quinze ans d’ancienneté, l’écart s’accentue avec ces pays pour atteindre au moins 18 %.

Cette situation a perduré ces dernières années puisqu’entre 2005 et 2019, les salaires statutaires des enseignants ayant 15 ans d’expérience et les qualifications les plus courantes ont augmenté en moyenne dans les pays de l’OCDE de 5 % à 7 % alors qu’en France, les salaires des enseignants à ces niveaux ont baissé entre 2 % et 5 % sur cette période (données prenant en compte le pouvoir d’achat de la consommation privée).

A la mi-octobre, ce n’est donc pas par hasard que Jean-Michel Blanquer évoque, lorsqu’il s’agit de la revalorisation du métier, d’augmenter les salaires en début de carrière. Pour cela, il faudra beaucoup plus que les 400 millions d’euros annoncés, surtout si cette somme est répartie entre une prime d’activité de 173 M€ et une prime d’équipement informatique de 178 M€. En effet, suivant les scenarii envisagés (revalorisation des 9 premières années ou des 18 premières années de carrière), l’augmentation des salaires irait de 7 euros mensuels (certifié 8ème échelon) à 135 € nets mensuels (2 et 3ème échelons) : le fossé qui nous sépare des autres pays européens est ainsi loin d’être comblé ! 

[DROITS et COVID-19 ?]

Mis en avant

Nos collègues du Sgen-CFDT ont réalisé une synthèse des droits des enseignants en cette période très compliquée. Nous les en remercions . Je suis cas contact, qu’est ce que je dois faire ? Mon enfant est positif, comment obtenir un congé pour le garder ? Quels équipements de protections doit me fournir mon employeur ? Est ce que je suis vulnérable ?

Réponses à toutes ces questions (et bien d’autres) y compris pour les personnels de droit privé, sur notre foire aux questions

Nous y sommes ;-(

Mis en avant

Aujourd’hui le 4 novembre à 16h16, c’est le moment à partir duquel les femmes ne sont plus payées si l’on compare leurs salaires à la rémunération des hommes sur l’année complète. #ÉgalitéFemmeHomme @CFDT @SgenCFDT